dimanche 10 décembre 2017

Potage carotte, patate douce et pomme au lait de coco

En hiver, les soupes sont pour moi la meilleure façon de passer un surplus de légumes. Comme Lufa m'envoie un peu tout et n'importe quoi, je tente d'agencer ce que j'ai de la meilleure façon en adaptant différentes recettes. Cette recette est délicieuse et facile à préparer.

6-8 portions

1 grosse patate douce, pelée, en dés
1 lb de carottes, pelées, tranchées
1 patate blanche, pelée, tranchée
1 oignon, pelé, haché
1 cuillère à soupe de gingembre, pelé, haché
2 gousses d'ail, pelées, hachées
1 grosse pomme, pelée, en dés
1 cuillère à soupe d'huile
1 cuillère à thé de poudre de curry
1 cuillère à thé de curcuma
1/2 cuillère à thé de cannelle
4 tasses de bouillon de poulet
1 boîte de lait de coco (400ml)
Sel au goût

Faire revenir l'oignon dans l'huile quelques minutes. Ajouter le reste des légumes, le gingembre, l'ail et les épices. Cuire quelques minutes en brassant. Ajouter la pomme et le bouillon de poulet. Porter à ébullition puis mijoter environ 40 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajouter le lait de coco et réduire en purée lisse. Saler au goût.

dimanche 26 novembre 2017

Crème glacée à la crème brûlée

Après avoir fait le gâteau latté à la citrouille épicée, il me restait 6 jaunes d'oeufs. J'ai pensé faire des crèmes brûlées, mais je n'ai pas les bons ramequins pour ça. J'ai donc fait des recherches sur le thème de la crème brûlée et je suis tombée sur cette recette juste parfaite, qui prenait exactement 6 jaunes d'oeufs. C'était un signe !

1 litre

Crème glacée :

1 tasse de lait 2%
2 tasses de crème 35%
2 cuillères à thé d'essence de vanille
1 gousse de vanille coupée en deux sur la longueur, grattée
6 jaunes d'oeufs
2/3 tasse + 1 cuillère à soupe de sucre

Sucre craquant :

1 tasse de sucre
2 cuillères à soupe d'eau

Dans un grand bol, fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre. Réserver.

Préparer la crème glacée. Dans un chaudron, chauffer le lait, la crème, l'essence de vanille, le caviar et la gousse de vanille jusqu'à ébullition. Retirer la gousse de vanille.

Verser lentement le mélange de lait sur le mélange de jaunes d'oeufs en fouettant constamment pour tempérer les jaunes. Verser dans la casserole puis remettre sur le feu. Chauffer à feu moyen-doux en fouettant continuellement jusqu'à ce que le mélange épaississe et nappe le dos d'une cuillère.

Passer au tamis et refroidir complètement.

Pendant ce temps, préparer le sucre craquant. Dans un chaudron, chauffer le sucre avec l'eau jusqu'à ce que ça commence à caraméliser. Lorsque le sucre est doré et commence à foncir, verser sur une plaque couverte d'un parchemin, bien étaler en une couche mince et laisser figer. Décoller du parchemin, casser en morceaux et pulser quelques fois au robot culinaire pour concasser le sucre.

Faire prendre le mélange de crème glacée refroidi en sorbetière. Lorsque la crème glacée est presque prise, incorporer le sucre craquant. Congeler quelques heures avant de déguster.

vendredi 24 novembre 2017

Gâteau latté épicé à la citrouille

Vous êtes fan de ce latté d'automne ? Vous adorerez ce gâteau ! Je l'ai réalisé pour la fête d'une amie et ce fut un succès ! Le glaçage goûte beaucoup le café et risque de ne pas plaire aux enfants. Vous pourriez le remplacer par un glaçage au fromage qui irait très bien avec ce gâteau... mais vous perdriez le côté "latté".

16 portions

Gâteau :

3 1/3 tasses de farine
3 cuillères à thé de poudre à pâte
2 cuillères à thé de cannelle
2 cuillères à thé de gingembre
1/2 cuillère à thé de muscade
1/4 cuillère à thé de all spice
1/8 cuillère à thé de girofle
1/2 tasse de beurre fondu
1/2 tasse d'huile de canola
1 1/3 tasse de sucre
1 tasse de cassonade
2 tasses de purée de citrouille non sucrée
4 oeufs

Glaçage :

6 blancs d'oeufs
2 tasses de sucre
375g de beurre demi-sel température pièce
3 cuillères à soupe de poudre d'espresso non sucré
Un peu d'eau bouillante

Préparer le gâteau. Beurrer deux moules ronds de 8 pouces. Réserver.

Mélanger la farine, la poudre à pâte et les épices. Réserver.

Au batteur sur socle, battre le beurre, l'huile, le sucre, la cassonade, la citrouille et les oeufs jusqu'à homogénéité. Incorporer les ingrédients secs et battre jusqu'à bien humecté.

Verser le mélange dans les deux moules et cuire au four à 350F pendant 50 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent ressorte sec. Tiédir puis démouler.

Lorsque les gâteau sont refroidis, couper le dessus de chacun des gâteaux pour les aplatir. Réserver.

Préparer la meringue suisse au beurre. Mélanger les blancs d'oeufs et le sucre dans un grand bol. Chauffer le mélange au bain marie en fouettant continuellement à la mixette, jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu. Pour vérifier, tester le mélange ente le pouce et l'index. On ne doit plus sentir les grains de sucre.

Verser ce mélange dans le bol du batteur sur socle et fouetter à haute vitesse jusqu'à la formation de pics fermes. Ajouter le beurre, un cube à la fois. Terminer à basse vitesse avec la poudre d'espresso diluée dans une cuillère d'eau bouillante.

Placer un gâteau dans une assiette et garnir de glaçage. Placer le deuxième gâteau par-dessus et glacer l'ensemble du gâteau.

Conserver et servir ce gâteau à la température de la pièce. Ne jamais servir ce gâteau froid car un glaçage au beurre froid est tout simplement une horreur.


mercredi 22 novembre 2017

Tarte au curd de mangue et aux framboises, coulis de camerises

Parce qu'il n'y a pas qu'avec les agrumes qu'on peut faire des curds ! Je suis personnellement une grande fan de mangue et de curd, et ça adonne que mon père aussi. Pour sa fête, quoi de mieux que cette tarte colorée et si facile à faire ?



8 portions

Tarte :

1 croûte à tarte graham maison ou du commerce
400g de chair de mangue fraîche ou surgelée
1 cuillère à soupe de jus de lime
200g de sucre
4 oeufs
100g de beurre demi-sel
1 sachet de gélatine
1 paquet de framboises fraîches

Coulis (facultatif) :

225g de camerises (ou autre petits fruits)
1/4 tasse de sucre
1/4 tasse d'eau
1 cuillère à soupe de jus de citron

Au blender, réduire en purée lisse la mangue, le jus de lime et le sucre. Verser dans un grand cul de poule. Ajouter les oeufs un à un en fouettant entre chaque addition.

Saupoudrer la gélatine sur 2 cuillères à soupe d'eau et réserver.

Chauffer le cul de poule au bain-marie en fouettant constamment jusqu'à ce que la préparation atteigne 77C. Hors feu, ajouter le beurre et fouetter jusqu'à ce qu'il soit fondu. Chauffer la gélatine au micro-ondes 30 secondes et ajouter à la préparation. Bien fouetter.

Verser le mélange dans la croûte à tarte. Il se peut que vous ayez trop de garniture et que vous puissiez remplir aussi 2-3 ramequins en plus.

Faire prendre au réfrigérateur pendant 4 heures ou toute une nuit. Servir frais.

Pour le coulis, mélanger l'ensemble des ingrédients dans un petit chaudron et chauffer jusqu'à ce que les fruits soient bien cuits. Vous pouvez laissez le coulis ainsi ou le passer au blender et au tamis, si vous désirez un coulis lisse.

lundi 20 novembre 2017

Potage de tomate et de fenouil

Ouf, j'ai reçu 3 fenouils dans mon panier Lufa et ce n'est pas un légume que je cuisine beaucoup. J'ai fait quelques recherches pour trouver quelque chose d'intéressant à faire et je me suis arrêtée sur cette recette de potage. Ça me rappelait le cioppino que j'ai fait l'an dernier et que j'avais beaucoup aimé. J'ai modifié légèrement la recette et j'ai obtenu une soupe délicieuse. Pour ceux et celles qui se questionnent sur la saveur : eh bien on ne sent pas vraiment le goût du fenouil, donc si vous avez des gens à la maison qui sont réticents à manger du fenouil à cause de la saveur d'anis, cette recette est parfaite pour eux !

4-6 portions

3 petits fenouils ou 2 moyens
750g de tomates
1 oignon rouge moyen pelé, tranché
1 gousse d'ail pelée, écrasée
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
3 1/2 tasses de bouillon de poulet
1 cuillère à soupe de bouillon de poisson en poudre
1 cuillère à thé de pâte umami (facultatif)

Ébouillanter les tomates puis les peler. Retirer les coeurs et hacher grossièrement. Réserver.

Retirer la base et les tiges du fenouil (on peut conserver quelques feuilles pour garnir).

Dans un grand chaudron, faire chauffer l'huile. Y faire revenir l'oignon, l'ail et le fenouil jusqu'à ce que les légumes commencent à s'attendrir. Ajouter le bouillon de poulet, les tomates et le bouillon de poisson. Saler et poivrer. Porter à ébullition puis mijoter à couvert à feu moyen-doux pendant 30 minutes.

Réduire en purée lisse puis incorporer la pâte umami, si vous en utilisez.

Servir avec du pain croûté grillé beurré ou avec un grilled cheese.

samedi 11 novembre 2017

Soupe au poulet et au riz

Le temps froid est arrivé (ou pire encore : le rhume), c'est le temps des plats réconfortants ! J'ai profité d'un beau gros poulet de ferme que j'avais au congélo pour me faire environ 6 litres de bouillon et j'ai décidé d'utiliser la viande brune pour réaliser cette soupe bien nourrissante.

6 portions

1 oignon haché
1 cuillère à soupe d'huile de canola
6 1/2 tasses de bouillon de poulet maison
1/4 tasse de riz sauvage
4 carottes en dés
4 branches de céleri en dés
Une poignée de persil frais haché
1/4 tasse de riz basmati brun
La viande brune d'un poulet cuit, sans la peau, hachée (cuisses et ailes)
Sel au goût

Faire revenir l'oignon dans l'huile jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajouter le riz sauvage et le bouillon de poulet. Couvrir et porter à ébullition puis mijoter à feu doux pendant 30 minutes. Incoporer les carottes, le céleri, le riz basmati et le persil. Saler au goût. Couvrir et porter à ébullition puis mijoter à feu doux pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient cuits. Incorporer le poulet et réchauffer.

Pour les restants, j'ajoute un peu de bouillon de poulet au moment de réchauffer pour éclaircir la soupe qui devient un peu plus dense à la réfrigération.

Peut se congeler.

dimanche 5 novembre 2017

Biscuits crousti-moelleux à l'avoine et au chocolat - Nouveau livre d'Isabelle Lambert !

Mesdames et messieurs, je vous annonce que le dernier livre d'Isabelle Lambert (les gourmandises d'Isa) est sur le marché ! Un livre juste parfait avec le temps des fêtes qui arrive puisqu'il a pour thème : les biscuits. Vous y trouverez une panoplie de biscuits d'ici et d'ailleurs, sucrés et même salés, classiques ou plus osés. J'ai beaucoup hésité entre deux recettes, soit celle-ci et les sablés à la fleur d'oranger avec un petit glaçage au gin (!!). La paresse l'a emporté et j'ai préparé ces biscuits avoine et chocolat en 5 minutes à peine. C'en est dangereux tellement c'est facile à faire ! En plus, ils portent bien leur nom car ils sont croustillants sur le pourtour mais moelleux au centre. Juste wow !


Si vous souhaitez explorer l'univers des biscuits d'Isa, je vous recommande chaudement son livre Un peu, biscuits, à la folie, abondamment illustré, qui vous suggère près de 100 recettes de biscuits. Vous pouvez l'acheter en librairie ou aller voir Isa au Salon du livre de Montréal ce mois-ci !



18 biscuits

100g de gros flocons d'avoine à cuisson rapide (j'ai pris du 1 minute)
100g de farine
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
Une pincée de sel
125g de beurre
150g de cassonade
1 oeuf
180g de pépites de chocolat

Dans un bol, mélanger l'avoine, la farine, le bicarbonate et le sel. Réserver.

Au batteur sur socle, crémer le beurre avec la cassonade. Incorporer l'oeuf. Ajouter les ingrédients secs. Lorsque ceux-ci sont bien incorporés, ajouter les pépites de chocolat.

Façonner 18 boules et déposer sur des plaques chemisées de parchemin, espacés d'environ 5 cm. Ne pas aplatir les boules, elles vont s'étaler à la cuisson. Cuire au four à 350°F pendant 12 minutes ou jusqu'à ce que le pourtour soit bien doré. Refroidir sur une grille.

vendredi 3 novembre 2017

Pouding au pain pomme-cannelle-raisins

Lufa m'envoie beaucoup plus de pain que ce que je consomme sur une base régulière. Un moment donné, j'en ai marre de manger des toasts ! J'avais aussi des vieilles pommes qui traînaient au frigo. C'était juste parfait pour faire un pouding au pain aux saveurs d'automne ! J'ai opté pour une recette de chez Josée Di Stasio.

6 portions

300g de pain en cubes, sec (peut être séché au four)
1 tasse d'eau chaude
1/4 tasse de sirop d'érable
3 pommes pelées, évidées, en cubes
2 cuillères à soupe de beurre
1 cuillère à thé de cannelle (au goût)
2 cuillères à soupe de sirop d'érable
1/4 tasse de raisins secs
1 oeuf
1/2 tasse de lait ou de crème
2 cuillères à soupe de cassonade
3 cuillères à soupe de sirop d'érable
Flocons d'érable (facultatif)

Mélanger le 1/4 de tasse de sirop d'érable et l'eau chaude. Verser sur les cubes de pain et bien mélanger. Réserver.

Dans une poêle, fondre le beurre et faire revenir les pommes et la cannelle quelques minutes. Déglacer avec 2 cuillères à soupe de sirop d'érable et ajouter les raisins. Verser sur le mélange de pain et mélanger. Verser dans un moule en pyrex carré de 8 pouces beurré.

Dans un bol, mélanger l'oeuf, le lait, la cassonade et le sirop d'érable restant. Verser sur le mélange de pain et bien tasser pour que le pain soin bien imbibé. Parsemer de flocons d'érable.

Cuire au four à 375°F pendant 30 minutes.

Servir au dessert, au déjeuner ou dans un brunch.

dimanche 29 octobre 2017

Moelleux aux pommes et à la frangipane d'Isa

Quand un titre contient "moelleux" et "frangipane", c'est généralement suffisant pour que j'aie l'eau à la bouche. Et quand la recette vient en plus de chez Isa, c'est certain que c'est un régal ! J'ai coupé la recette en deux et utilisé un moule de 6 pouces car sinon j'en aurais eu pour la semaine à manger ce gâteau (pas pour me déplaire, mais ce n'est pas très équilibré !). Mon seul regret : j'aurais dû mettre plus de pommes.



4-6 portions

Gâteau :

75g de farine
50g de sucre
1 cuillère à thé de poudre à pâte
60g de yogourt nature
60g de beurre fondu
1 oeuf

Frangipane :

30g de beurre mou
25g de sucre
30g de poudre d'amande
1 petit oeuf
1 cuillère à soupe de rhum ambré
Quelques gouttes d'essence d'amande
1 grosse pomme pelée, en lamelles (ou plus !)

Préparer d'abord la pâte. Mélanger la farine, le sucre et la poudre à pâte. Ajouter par la suite le yogourt, le beurre et l'oeuf. Battre jusqu'à homogénéité. Verser dans un moule à charnière de 6 pouces beurré.

Préparer ensuite la frangipane. Battre le beurre mou avec le sucre jusqu'à homogénéité. Ajouter la poudre d'amande, l'oeuf, le rhum et l'essence d'amande. Battre pour bien incorporer le tout. Verser sur la pâte à gâteau et lisser. Disposer les lamelles de pomme sur la frangipane.

Cuire au four à 350°F pendant 50 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre ressorte propre.

Refroidir complètement avant de démouler.

vendredi 27 octobre 2017

Gelée de piment fort

Quand tu reçois trop de piments forts dans ton panier Lufa, qu'est-ce que tu fais ? De la gelée ! Dans mon cas, j'ai utilisé des piments aji limon (ils sont assez petits) mais ça pourrait être n'importe quelle sorte de piment. J'ai obtenu une gelée bien relevée et d'une belle couleur dorée. Cette gelée est parfaite avec les fromages, les pâtés, dans les grilled cheese ou avec du poulet ou du porc.

 


5 pots de 250ml

1 poivron rouge ou vert
7 petits piments aji limon
1 1/2 tasse de vinaigre blanc
5 1/2 tasses de sucre
2 sachets de pectine liquide de 85ml

Réduire en purée le poivron, les piments, le vinaigre et la moitié du sucre. Verser la purée dans un chaudron et ajouter le reste du sucre. Porter à ébullition et mijoter 5 minutes. Retirer du feu et écumer.

Passer le mélange à travers un tamis fin. Jeter la pulpe puis remettre le liquide dans le chaudron propre. Ajouter la pectine et porter à ébullition. Chauffer 1 minute en remuant constamment.

Verser dans des pots chauds stérilisés et refermer. Traiter à l'eau bouillante 10 minutes.

mercredi 25 octobre 2017

Citrouille afghane au yogourt

Si vous avez déjà été dans un resto afghan, vous avez peut-être eu la chance de goûter leur plat de citrouille. C'est un pur délice et j'en garde personnellement un excellent souvenir. Ainsi que de leur soupe aux lentilles... Et de leur agneau aux épinards... Et de leur salade à la coriandre... Et leur dessert à la rose... Mmmm... C'est dommage que la cuisine afghane soit si peu connue car elle est vraiment délicieuse !

Voici une façon simple d'essayer ce plat délicieux à la maison. Vous pouvez le servir en entrée, en accompagnement ou en plat principal et ajouter de la viande hachée si ça vous tente. J'ai servi ma citrouille avec des pains plats au cumin et c'était parfait !


4 portions

2 cuillères à soupe d'huile de canola
1 oignon jaune moyen haché
900g de chair de citrouille pelée, en cubes de 1 pouce
2 tomates moyennes en dés
2 gousses d'ail
Sel au goût
1/4 tasse de sucre (2 cuillères à soupe suffiraient)
1 cuillère à thé de gingembre frais haché finement
1 cuillère à thé de curcuma
Poivre au goût
1/4 cuillère à thé de cannelle
1/4 cuillère à thé de coriandre moulue
1 tasse de bouillon de poulet ou d'eau

Sauce :

1 tasse de yogourt nature
2 gousses d'ail hachées très finement
Sel au goût

Mélanger les ingrédients de la sauce. Réserver.

Faire revenir l'oignon dans l'huile 4-5 minutes, jusqu'à ce qu'il commence à brunir. Ajouter l'ail, le sel, le sucre, le gingembre, le curcuma, le poivre, la cannelle et la coriandre. Bien mélanger et cuire 1 minute. Ajouter les tomates et le bouillon de poulet. Porter à ébullition. Ajouter la citrouille. Couvrir et mijoter pendant 25-30 minutes, jusqu'à ce que la citrouille soit cuite. Réduire à découvert s'il reste trop de liquide.

Servir la citrouille sur un pain naan (ou autre pain plat) et garnir de sauce au yogourt et de menthe fraîche ciselée.

lundi 23 octobre 2017

Pouding chômeur à la citrouille et aux pacanes

On s'entend qu'il ne faut pas trop être chômeur pour se payer des pacanes, mais ce dessert est préparé sur le même principe que le pouding chômeur. Cette variante est de saison et super facile à préparer. La sauce n'a pas traversé sous la pâte, ce qui donne un aspect mi-cuit à la sortie du four. Je ne sais pas si c'est à cause de la purée de citrouille ou de la méthode. C'était quand même vraiment très très bon, une vraie drogue !!!



8 portions

Pâte :

1 tasse + 3 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte
Une bonne pincée de sel
1/2 tasse de sucre
1 cuillère à thé de cannelle
1/2 cuillère à thé de muscade
1/4 cuillère à thé de clou de girofle moulu
1/4 cuillère à thé d'anis étoilé moulu
1/2 cuillère à thé de gingembre moulu
1/2 tasse de purée de citrouille non sucrée
1/4 tasse de lait
1/4 tasse d'huile de canola ou de beurre fondu
1 1/2 cuillère à thé de vanille

Garniture :

1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de cassonade
1/4 tasse de pacanes hachées
1/2 tasse de purée de citrouille non sucrée
1 tasse d'eau bouillante

Mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel, le sucre et les épices. Réserver.

Dans un petit bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, l'huile et la vanille. Verser sur le mélange sec et brasser pour incorporer. Ajouter 1 cuillère à soupe de lait si le mélange est trop épais. Verser dans un pyrex carré de 8 pouces et égaliser.

Dans un petit bol, mélanger le sucre, la cassonade et les pacanes hachées. Étaler de façon égale sur la pâte.

Dans une tasse à mesurer en pyrex, verser la purée de citrouille puis combler à 1 1/2 tasse avec de l'eau bouillante. Réchauffer au micro-ondes si la purée de citrouille a trop abaissé la température de l'eau. Verser dans le pyrex de manière à submerger complètement le mélange de sucre, sans brasser.

Cuire au four à 350°F pendant 40 minutes ou jusqu'à ce que le centre soit cuit (c'est difficile à dire si la sauce est restée sur le dessus).

Servir avec de la crème glacée à la vanille et du sirop d'érable, si vous en avez.

samedi 21 octobre 2017

Graines de citrouille rôties à l'indienne

C'est la saison des citrouilles ! Que vous en achetiez une pour la décorer ou pour la manger (ou les deux !), il y a fort à parier que vous vous retrouverez avec des graines de citrouille sous la main. Je me rappelle quand j'étais jeune, ma mère avait toujours des épices BBQ St-Hubert dans le garde-manger et je les utilisais pour faire des graines de citrouille rôties en octobre. Depuis, j'ai essayé plusieurs saveurs (soya, épices portugais, érable, etc.) et chaque fois c'était délicieux. Je vous suggère ici une version indienne mais vous pouvez être créatifs et utiliser les épices de votre choix !


Pour 1/2 tasse

1/2 tasse de graines de citrouille, sans chair ni filaments
1 cuillère à thé d'épices Tandoori
1/2 cuillère à thé de paprika fumé
Sel au goût

Dans un tamis, laver les graines de citrouille et les égoutter. Dans un bol, mélanger l'ensemble des ingrédients. Ajuster la quantité d'épices au besoin pour que l'ensemble des graines soient couvertes. Étaler sur une plaque chemisée d'un alu et cuire au four à 350°F pendant 25 minutes. Le temps de cuisson peut varier. Surveiller pour éviter de les brûler. Conserver dans un pot hermétique.

samedi 14 octobre 2017

Spaghetti en sauce alfredo à la citrouille et au chou-fleur

Avec Lufa, je dois faire preuve de créativité pour agencer les légumes que je reçois ! Cette fois-ci, j'ai utilisé des carottes, un petit chou-fleur et une citrouille pour créer une délicieuse sauce pour pâtes colorée et vitaminée. La recette originale utilisait des pâtes à l'encre de seiche (noires), pour un thème Halloween, mais je n'en ai pas trouvé. Et comme les spaghetti réguliers étaient en spécial...

Vous ne blufferez personne avec cette sauce car on détecte facilement qu'elle contient des légumes. Si vous souhaitez en passer à des enfants récalcitrants, je suggère d'ajouter beaucoup plus de fromage ou encore de la poudre de fromage orange, si c'est leur truc.


4 portions

1/2 petite citrouille évidée, pelée, en gros dés (400g de chair environ ou 225g de purée non sucrée)
3 petites carottes, pelées, en rondelles
1 petit chou-fleur (ou la moitié d'un chou-fleur régulier), en bouquets
1/2 cuillère à thé d'oignons déshydratés
Sel et poivre au goût
1 tasse de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de beurre
400ml de lait ou de crème, selon les besoins*
1/2 tasse de parmesan frais râpé
400g de spaghetti

*La quantité de liquide nécessaire sera variable selon le type de purée de citrouille que vous utilisez. J'ai cuit ma citrouille au four, donc j'ai perdu beaucoup de liquide durant la cuisson. Si vous décidez de cuire votre citrouille dans l'eau bouillante ou si vous utilisez de la citrouille en purée du commerce, ajustez la quantité de liquide pour obtenir une sauce, et non une purée ni une soupe.

Étaler les cubes de citrouille sur une plaque chemisée d'un parchemin et cuire au four à 350°F pendant 45 minutes. Réserver.

Pendant ce temps, porter un chaudron d'eau salée à ébullition. Ajouter les carottes, cuire 5 minutes puis ajouter le chou-fleur. Cuire quelques minutes de plus, jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Égoutter. Réserver.

Au robot culinaire, réduire en purée lisse les carottes, le chou-fleur, la citrouille, les oignons déshydratés et le bouillon de légumes. Saler et poivrer.

Mettre la purée dans un chaudron avec le beurre et le lait (ajouter la quantité nécessaire pour obtenir une sauce). Porter à ébullition puis retirer du feu. Incorporer le parmesan et bien mélanger. Si le parmesan ne fond pas bien, remettre à feu doux-moyen en brassant constamment.

Cuire les spaghetti selon les instructions. Égoutter.

Répartir le spaghetti dans des bols et garnir de sauce.


lundi 9 octobre 2017

Coquelet en crapaudine, légumes à la diable

Coquelet ! Quel drôle de mot ! J'en ai reçu un dans mon panier Lufa cette semaine. Je ne savais pas trop quoi en fait alors j'ai cherché sur le web. Ça semble être populaire chez nos amis Français et lorsqu'il s'agit de cuisson de volaille, c'est toujours une bonne idée de suivre les instructions des Français (ils savent ce qu'ils font !). J'ai donc trouvé cette recette à l'Atelier des Chefs. J'ai apprécié que la recette soit simple, rapide et surtout délicieuse.

Mon coquelet était déjà cuit mais comme la cuisson n'était pas très longue, je l'ai tout de même utilisé. C'est une réussite sur toute la ligne ! Ah et je me suis informée : un coquelet, c'est ce qu'on appelle au Québec un poulet de cornouaille.


2 portions

1 coquelet en crapaudine de 500g (poulet de cornouailles)
250g de patates grelots, coupées en deux
300g de tomates, en cubes
12 champignons moyens, sans la queue, tranchés
Huile d'olive
1 échalote française, hachée
1 gousse d'ail écrasée
Une pincée de thym
Sel et poivre
Piment d'espelette
1 grosse cuillère à soupe de moutarde de Dijon
100ml de vin blanc
1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
30g de beurre
2 cuillères à thé d'huile de canola

Déposer les patates dans un chaudron. Couvrir d'eau. Bien saler. Couvrir et porter à ébullition. Bouillir 5 minutes. Égoutter. Réserver.

Pendant ce temps, dans une poêle qui va au four, faire revenir le coquelet dans l'huile d'olive environ 2 minutes de chaque côté. Réserver.

Dans la même poêle, ajouter de l'huile si nécessaire et faire revenir l'échalote avec l'ail. Saler, poivrer et ajouter le thym et le piment. Incorporer les champignons et faire revenir quelques minutes. Incorporer les tomates. Laisser réduire. Déglacer au vin blanc puis ajouter le vinaigre et la moutarde. Déposer le coquelet sur les légumes et cuire au four à 450°F pendant 7 minutes ou jusqu'à ce que la coquelet soit cuit.

Pendant ce temps, fondre le beurre avec l'huile de canola. Y déposer les patates, saler, ajouter du piment et rissoler jusqu'à bien doré en ne brassant pas trop souvent.

Servir le coquelet sur un lit de légumes et de sauce accompagné de patates rissolées.

samedi 7 octobre 2017

Gnocchis à la florentine

Woah ! Je suis à l'extérieur presque tout le temps cette année pour le travail. Ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour cuisiner. Généralement, je m'approvisionne chez Lufa et je fais des trucs super basic (genre j'étale de l'hummus sur une tranche de pain... ou je fais sauter des légumes dans l'huile). Pas de quoi publier des recettes ! Je devrais être à la maison pour quelques semaines alors j'espère bien pouvoir en profiter pour cuisiner un peu plus. Surtout que l'automne est la saison qui m'inspire le plus :)

Lorsque je commande chez Lufa, j'essaie le plus possible de profiter des spéciaux. On s'entend, Lufa n'est généralement pas l'option la moins chère sur le marché pour se nourrir, mais avec les spéciaux ça me revient environ au même prix que l'épicerie. Et honnêtement, la différence de qualité est vraiment notable et je trouve que ça vaut amplement la peine de payer plus cher pour certaines choses (notamment la viande) ! Cette semaine, il y avait des gnocchis et des champignons en rabais. C'était parfait pour tester cette recette de gnocchis, surtout qu'il me restait un sac de kale inutilisé de la semaine d'avant.


4 portions

350g de gnocchis de patate douce (ou réguliers)
1 cuillère à soupe d'huile
1 paquet de champignons, en quartiers (225g)
150g de bébé kale (ou épinards), hachés grossièrement
2 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe de farine
1 1/2 tasse de lait
Sel et poivre au goût
Muscade
1/4 tasse de parmesan râpé (j'ai oublié !!! Argh !)
100g de fromage râpé

Cuire les gnocchis. Égoutter et réserver.

Pendant ce temps, faire revenir les champignons dans l'huile quelques minutes. Ajouter le kale et cuire jusqu'à ce qu'il soit tombé. Réserver.

Pendant ce temps, préparer la béchamel. Fondre le beurre puis incorporer la farine avec un fouet. Fouetter constamment puis incorporer le lait. Ajouter le sel, le poivre et la muscade. Hors feu, incorporer le parmesan. Ajouter les gnocchis et les légumes. Bien mélanger.

Verser dans un plat en pyrex puis saupoudrer de fromage râpé. Cuire au four à 350°F pendant 20 minutes pour gratiner. Terminer à BROIL si désiré.

lundi 18 septembre 2017

Mousse au chocolat mexicain à l'orange et au piment ancho

Pour accompagner un plat mexicain, quoi de mieux qu'un dessert aux saveurs mexicaines ? Je voulais faire quelque chose de simple et rapide et je suis tombée sur cette recette. Je trouvais qu'elle contenait un peu beaucoup d'alcool pour la quantité de dessert alors je l'ai réduit à 1/4 de tasse mais honnêtement, je pense qu'il serait préférable soit de cuire l'alcool ou d'en mettre moins la prochaine fois. Somme toute, c'est vraiment délicieux et ultra rapide à faire !

6 portions

200g de chocolat mexicain (ou chocolat 70% + 1 cuillère à soupe de cannelle 00 moulue)
Une pincée de sel
1 1/2 cuillère à thé de piment ancho moulu
1/4 tasse de Grand Marnier ou autre liqueur à l'orange (2 cuillères à soupe seraient suffisantes)
2 tasses de crème 35%
Le zeste d'une orange

Note : Pour plus de piquant, je suggérerais le piment guajillo.

Fondre le chocolat avec le sel et 1/4 tasse de crème. Lorsque bien fondu, ajouter la cannelle (si nécessaire), le piment ancho, la moitié du zeste d'orange et le Grand Marnier. Tiédir.

Fouetter le reste de la crème et mettre 1/3-1/2 tasse de crème fouettée de côté. Incorporer le reste au mélange de chocolat. Réfrigérer jusqu'au moment de servir.

Au service, décorer avec une cuillérée de crème fouettée, du zeste d'orange, une pincée de piment ancho et une tranche d'orange.

dimanche 23 juillet 2017

Tomates marinées

Vous êtes aux prises avec un surplus de tomates ? Pas envie d'en faire de la sauce ? Voici une belle recette estivale qui s'adapte à tout type de tomates. Avec des bocconcinis, ce serait encore mieux !



2-4 portions

400g de tomates bien mûres, de votre choix
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
1/2 cuillère à thé de sucre (au goût)
1/4 cuillère à thé de sel (au goût)
Quelques tours de poivre du moulin
1 cuillère à soupe de persil frais haché
1 cuillère à soupe de basilic frais haché
1/8 cuillère à thé de thym séché (ou du frais, mais augmentez la quantité)
2 gousses d'ail hachées finement

Mélanger tous les ingrédients sauf les tomates. Fouetter pour créer une émulsion.

Couper les tomates : en deux pour des tomates cerises, en quartiers pour des tomates moyennes et en dés pour des grosses tomates. Déposer les tomates dans la marinade et bien mélanger. Mariner sur le comptoir au moins 30 minutes. Manger température pièce. On peut tremper du pain dans la marinade restante ou la réutiliser pour des salades ou pour assaisonner des viandes ou des légumes.

mardi 18 juillet 2017

Pesto de tiges de kale

Vous êtes du genre à vouloir utiliser vos aliments au maximum ? Eh bien voici quoi faire avec vos tiges de kale ! Habituellement, je ne consomme que les feuilles de kale, les tiges étant trop coriaces. Avec cette recette, vous pourrez utiliser l'ensemble du kale. Et honnêtement, c'est absolument délicieux !



2 tasses

1 tasse de tiges de kale hachées finement (125g)
1/4 tasse de persil haché grossièrement, avec les tiges
1/4 tasse de basilic haché grossièrement
1/2 tasse d'amandes grillées au four 10 minutes
3 gousses d'ail hachées grossièrement
1/8 cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe de jus de citron
1/2 tasse de parmesan râpé
1/2 tasse d'huile d'olive

Au robot culinaire, réduire en purée le kale, les amandes, l'ail, le sel et le jus de citron. Ajouter les herbes et le parmesan et continuer à réduire en purée lisse en versant l'huile en filet pendant que le robot est en marche

Utiliser avec des pâtes, de la pizza, en tartinade ou pour garnir une soupe.

dimanche 16 juillet 2017

Pizza oeuf, jambon et bette à carde

Je croule sous la bette à carde ! Je dois trouver tous les moyens possibles pour la manger. Voici donc une petite pizza sympathique qu'on peut manger à n'importe quel moment de la journée : déjeuner, brunch, lunch ou souper rapide.

Vous pourriez faire une grande pizza avec un oeuf au centre de chacune des portions à condition que toute la pizza se mange au même service. Je ne suis pas certaine que ça se réchauffe bien avec l'oeuf. C'est la raison pour laquelle je fais des pizzas individuelles selon mes besoins.


1 portion

100g de pâte à pizza
1 tranche de jambon forêt noire
40g de fromage râpé
100g de bette à carde, hachée, sautée
1 oeuf

Façonner la pizza. Garnir avec le jambon. Répartir le fromage et la bette à carde sur le pourtour, en prenant soin de laisser un espace dégagé au centre pour l'oeuf. Casser l'oeuf au centre. Cuire à 450°F pendant 10 minutes sur la grille du bas.

dimanche 9 juillet 2017

Tres leches cake

Quoi de mieux comme dessert pour régaler une foule dans un souper mexicain ? Le fameux, le seul et l'unique : tres leches cake ! J'ai déjà fait une version alternative dans le passé, mais cette fois-ci, j'ai opté pour le classique. Les invités ont adoré et il n'en est pas resté une miette ! Décidément un excellent crowd pleaser.

Le gâteau est parfait à la cuisson : il cuit de manière très égale, ne gonfle pas trop, ne fend pas. Lorsque j'ai commencé à verser le sirop de lait sur le gâteau, j'étais étonnée de voir à quel point il buvait complètement le liquide. Je m'attendais à ce que le gâteau soit trop mou pour être coupé proprement mais il se tenait à la perfection. C'est vraiment en tout point un excellent gâteau.


12-20 portions

Gâteau :

1 1/2 tasse de farine à pâtisserie (191g)
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1/2 tasse de beurre demi-sel, température pièce (113g)
1 tasse + 2 cuillères à soupe de sucre (227g)
5 oeufs
1 1/2 cuillère à thé de vanille

Sirop de lait :

1 boîte de lait Eagle Brand
1 boîte de lait Carnation
1 tasse de crème 15%

Finition :

2 tasses de crème à fouetter
1/4 tasse de sucre
1 cuillère à thé de cannelle 00 moulue

NOTE : Si vous n'avez pas de farine à pâtisserie, remplacez 2 cuillères à soupe de farine par de la fécule de maïs.

Préparer le gâteau. Mélanger la farine et la poudre à pâte. Réserver.

Au batteur sur socle, crémer le beurre. Ajouter le sucre et battre à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit homogène. Ajouter les oeufs un à la fois en battant entre chaque addition. Incorporer la vanille.

Ajouter la farine en trois fois en battant entre chaque addition. Verser le mélange dans un moule 9x13 pouces beurré. Cuire au four à 350°F pendant 25 minutes, jusqu'à ce que le gâteau atteigne une température interne de 200°F. Tiédir 30 minutes.

Pendant ce temps, préparer le mélange de laits. Mélanger ensemble le lait condensé, le lait évaporé et la crème. Réserver.

Lorsque le gâteau a refroidi, faire des trous sur toute la surface à l'aide d'une fourchette. Verser le mélange de lait sur le gâteau. Laisser imbiber au frigo pendant au moins 4 heures.

Fouetter la crème avec le sucre. Étaler sur le gâteau. Saupoudrer avec la cannelle. Réfrigérer au moins 1h.

dimanche 2 juillet 2017

Gâteau Moana

Pour les 4 ans de ma nièce, je lui ai demandé ce qu'elle voulait comme gâteau et elle m'a dit un gâteau à la vanille avec du glaçage au chocolat. Wow, elle n'est pas difficile à contenter ! Ce qui a été plus complexe, c'était le thème : Moana. J'ai passé plusieurs semaines à faire des recherches pour la déco de ce gâteau et j'ai évidemment regardé le film pour avoir une idée des éléments importants. J'en suis venue à la conclusion que ça prenait : la mer, des coquillages, des fleurs tropicales, de quoi faire une île et des personnages (ok j'y suis allée fort un peu, mais tant qu'à faire un gâteau de fête, aussi bien le faire comme du monde !).

Pour le gâteau à la vanille, j'ai utilisé la recette de Ricardo (ce gâteau est vraiment, mais vraiment délicieux avec une texture parfaite) Pour le glaçage, j'ai utilisé mes recettes de glaçage de base au chocolat et à la vanille. Pour le reste, je me suis inspirée de Pinterest !

Ce gâteau était... pas mal sucré !!! Mais bon, c'est un gâteau de fête hein ! Reste qu'il était vraiment bon et beau. Il a demandé quand même beaucoup de travail par contre, mais je ne regrette rien !


12 portions

Gâteau :

175g de beurre demi-sel
1 1/8 tasse de sucre
3 oeufs
2 cuillères à thé de vanille
2 cuillères à thé de poudre à pâte
2 tasses de farine
3/4 tasse de lait

Montage :

1 recette de glaçage au chocolat
1 recette de glaçage à la vanille
Fondant du commerce
Petits chocolats maison en forme de coquillages
Fleur tropicale maison en fondant
Figurines en plastique

Préparer d'abord le gâteau. Beurrer deux moules à charnière de 6 pouces (ou un moule régulier de 8 pouces) et tapisser le fond d'un parchemin. Réserver.

Au batteur sur socle, crémer le beurre avec le sucre quelques minutes. Ajouter les oeufs un à un en battant entre chaque addition. Battre à vitesse moyene-haute jusqu'à ce que le mélange soit léger et homogène. Incorporer la vanille et la poudre à pâte. Incorporer ensuite le lait puis la farine en alternance et battre à vitesse moyenne-haute quelques minutes.

Verser la pâte dans les coules et cuire au four à 350°F pendant 1 heure. Laisser tiédir les gâteaux quelques minutes puis refroidir sur une grille.

Retirer le chapeau des gâteaux (s'ils ont gonflé) pour les rendre plats. Couper chaque gâteau en deux sur l'épaisseur. Glacer entre les étages avec le glaçage au chocolat. Emballer le gâteau et le congeler quelques heures.

Lorsque le gâteau est congelé, faire un pré-glaçage. Glacer légèrement le dessus et le dessus avec du glaçage au chocolat puis retirer l'excédent en grattant le tour et les côtés avec une spatule en métal.

Prendre une boule de fondant et la colorer de couleur sable (colorant brun + un peu de colorant jaune). Abaisser le fondant en un cercle d'environ 7-8 pouces puis couvrir le dessus du gâteau. Réfrigérer.

Pour le glaçage final, faire d'abord la recette de glaçage à la vanille. Retirer une partie du glaçage (moins du tiers) et mettre dans un bol à part. Colorer le glaçage restant avec une petite quantité de colorant bleu. Mettre dans un bol plus du tiers de ce glaçage. Réserver. Colorer le glaçage bleu restant en ajoutant plus de colorant bleu. Réserver.

Au moment de glacer le gâteau, utiliser des poches à pâtisserie jetables. Remplir une poche différente avec chacune des couleurs (blanc, bleu pâle, bleu) et les placer dans une autre poche munie d'une grosse douille cannelée (Ateco #847). Glacer le gâteau sur les côtés et faire remonter le glaçage un peu sur le dessus, en prenant soin de laisser une île au centre pour les personnages. Décorer selon vos goûts.

Idéalement, conserver le gâteau à température ambiante. S'il fait trop chaud, réfrigérer mais le sortir du frigo 30 à 60 minutes avant le service pour tempérer le glaçage.

vendredi 30 juin 2017

Tarte aux herbes et au fromage d'Ottolenghi

Depuis l'achat de mon livre Jérusalem d'Ottolenghi il y a plusieurs années déjà, j'avais spotté cette recette. La preuve : j'ai mis un ti-bout de papier sur cette page. C'est juste les recettes les plus alléchantes qui ont cette chance ! Avec toute la bette à carde que j'ai reçu cette semaine de Lufa, je ne pouvais pas ne pas faire cette recette qui en demande une bonne quantité. J'ai modifié légèrement les proportions d'herbes et de fromages pour écouler ce que j'avais à la maison. Je dois dire que c'est franchement bon ce truc ! Ça serait pas pire aussi en version chausson individuel. Miam !


4 portions

1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 gros oignon haché
500g de bette à carde, tiges et feuilles hachées mais séparées
30g de livèche hachée (ou 150g de céleri haché)
50g d'oignons verts hachés
50g de roquette (plus de bette à carde pour moi !)
30g de persil plat haché
10g de menthe hachée
30g d'aneth haché
150g de ricotta
30g de cheddar vieilli râpé
90g de féta émietté
Le zeste d'un citron
2 oeufs
1/8 cuillère à thé de sel
1/2 cuillère à thé de poivre fraîchement moulu
1/2 cuillère à thé de sucre
10 feuilles de pâte phyllo
Huile ou beurre pour la phyllo (PAM ici, je suis paresseuse)

Faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive quelques minutes. Ajouter les tiges de bettes à carde et le céleri, si vous en utilisez. Cuire quelques minutes de plus. Incorporer les feuilles de bette à carde. Cuire quelques minutes de plus. Ajouter l'oignon vert, la roquette et les herbes. Cuire 2 minutes en brassant. Tiédir.

Lorsque le mélange est tiède, ajouter le zeste de citron, les oeufs, les fromages, le sel, le poivre et le sucre. Bien mélanger.

Empiler 5 feuilles de pâte phyllo en prenant soin d'huiler entre chaque étage. Couper les feuilles de manière à pouvoir les arranger dans un pyrex de 8 pouces en laissant légèrement dépasser les feuilles tout le tour. Verser le mélange aux herbes dans la pâte. Recouvrir avec 5 autres pâtes phyllo.

Cuire au four à 400°F pendant 40 minutes ou jusqu'à bien doré.

mardi 27 juin 2017

Salade Sabih

Oh que ça faisait longtemps... C'est une recette de.... OTTOLENGHI ! Tirée tout droit du livre Jérusalem, de loin mon favori. Techniquement, le Sabih est une sorte de sandwich servi dans un pita. Comme je n'avais pas de pita sous la main (et pas l'intention d'en acheter car j'ai déjà un gros pain de chez Lufa à la maison !), j'ai transformé le tout en salade. Je tenais à faire cette recette car il me restait des tomates, du concombre et une aubergine à cuisiner cette semaine, ce qui tombait juste bien. J'ai aussi dû modifier la recette de Zhoug car je n'avais pas de coriandre sous la main, mais prochaine fois que j'en fais, j'en achète pour sûr (oh oui, il y aura une prochaine fois !).

Et ça dit quoi cette recette ? C'est tout ce que vous avez toujours désiré ! À la fois moelleux et craquant, salé et piquant, frais mais réconfortant. C'est du Ottolenghi quoi ! Il a le don de présenter des recettes hyper satisfaisantes par leur mélange de textures et de saveurs. C'est encore une fois réussi !


4 portions

Salade :

2 tomates petites/moyennes, en dés (200g)
2 concombres libanais ou la moitié d'un concombre anglais, en dés (150g)
2 oignons verts ou 1 échalote française, hachée finement
1 1/2 cuillère à soupe de persil haché
2 cuillères à thé de jus de citron
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
Sel et poivre au goût

Zhoug :

30g de persil avec les tiges
1 petit piment fort (scotch bonnet, au goût)
1/2 cuillère à thé de cumin moulu
1/4 cuillère à thé de cardamome moulue
1/8 cuillère à thé de clou de girofle moulu
1/8 cuillère à thé de sucre
1/4 cuillère à thé de sel
1 gousse d'ail
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe d'eau

Sauce au tahini :

75g de tahini
60g d'eau
1 cuillère à soupe de jus de citron
1 petite gousse d'ail
1/8 cuillère à thé de sel

Sabih :

1 aubergine (3/4 lb) en tranches de 1 pouce
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
4 oeufs cuits durs, tranchés ou en quartiers
Croûtons maison ou du commerce, ou chips de pita, au goût
Sel et poivre, au goût

Badigeonner chaque tranche d'aubergine avec un peu d'huile. Cuire au four à 350°F pendant 30 minutes. Tiédir. Couper en cubes. Réserver.

Préparer la salade. Mélanger l'ensemble des ingrédients et réserver.

Préparer le zhoug. Au petit robot culinaire, réduire l'ensemble des ingrédients en purée lisse. Réserver.

Préparer la sauce tahini. Au petit robot culinaire, réduire l'ensemble des ingrédients en purée lisse. Réserver.

Si désiré, préparer des croûtons maison (cliquer ici pour la recette).

Au service, arranger dans l'assiette l'aubergine et les oeufs. Garnir de sauce tahini et de zhoug. Garnir ensuite avec la salade et terminer avec les croûtons. Ajouter de la sauce tahini et du zhoug si désiré.

dimanche 25 juin 2017

Gaspacho aux fraises

Comme j'ai reçu des fraises dans mon panier Lufa et que j'avais déjà acheté des fraises chez Régis deux jours plus tôt, j'avais un surplus de fraises à passer. Je voulais faire une gaspacho aux fraises depuis longtemps et c'était le moment idéal pour l'essayer. Vous aurez peut-être remarqué que je suis une fan de gaspacho et vous en trouverez plusieurs versions sur mon blog. Celle-ci est rafraîchissante et fruitée. Parfaite en entrée pour vos BBQ cet été !


4-6 portions

1 lbs fraises, équeutées
200g concombre
1 petit poivron rouge (115g)
1 tomate moyenne (200g)
1 échalote française
1 gousse d'ail
2 brins de thym (les feuilles seulement)
1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
1/4 cuillère à thé de mélange 8 poivres (ou poivre régulier), concassé
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
Sel au goût

Réduire en purée lisse l'ensemble des ingrédients. Réfrigérer au moins 1 heure avant de servir froid.

vendredi 23 juin 2017

Pâtes crémeuses au kale et à la saucisse

Lufa m'a envoyé une quantité astronomique de kale cette semaine ! J'ai reçu deux paquets tellement énormes qu'à eux seuls, j'ai rempli un sac d'épicerie de peine et de misère. Pareillement pour le tiroir du frigo qui ne contient que ça et ça déborde. Il me fallait donc trouver des recettes pour le cuisiner. Comme d'habitude, je me suis tournée vers mes deux meilleures sources d'inspiration, soit Pinterest et Foodgawker. Dans mes vieux pins, j'ai trouvé cette recette que j'ai modifiée, notamment au niveau de la sauce car bien que je sois du type sauce pour certaines choses, je préfère généralement que mes pâtes ne baignent pas dans le liquide.

Je suis heureuse d'avoir pu utiliser plusieurs produits locaux dans cette recette, notamment les saucisses de poulet campagnardes de chez Les Volailles d'Angèle, situé à St-Esprit dans Lanaudière. Ce sont mes saucisses préférées, j'en ai toujours au congélo. J'achète les miennes congelées, à la ferme Régis, à Joliette. J'ai aussi utilisé plusieurs produits provenant de chez Lufa, notamment le kale, les oignons et la crème fraîche.

J'ai beaucoup aimé ce plat, c'est très réconfortant, particulièrement en cette journée pluvieuse. Et si jamais vous n'avez pas de kale, utilisez des épinards, ce sera tout aussi bon !


4 portions

280g de penne ou autres pâtes au choix
4 saucisses de poulet ou autres au choix (400g)
1 cuillère à thé d'huile d'olive
1 petit oignon haché
2 gousses d'ail hachées
25g de tomates séchées au soleil, hachées
125g de feuilles de kale, hachées
1/2 tasse de bouillon de poulet
1/4 tasse de crème fraîche ou 35%
50g de parmesan râpé

Cuire les saucisses (20 minutes à 350°F pour moi), tiédir puis trancher. Réserver.

Pendant ce temps, cuire les pâtes. Égoutter et réserver.

Dans une grande poêle, faire revenir l'oignon dans l'huile quelques minutes. Ajouter les tranches de saucisses et cuire jusqu'à ce qu'elles commencent à dorer. Ajouter l'ail et les tomates séchées. Cuire 1 minute de plus.

Incorporer le bouillon de poulet puis le kale. Brasser et cuire quelques minutes, le temps que le kale flétrisse. Ajouter la crème, saler et poivrer. Bien mélanger. Incorporer les pâtes et le parmesan.

dimanche 4 juin 2017

Cupcakes à la boue et aux vers de terre

Parfaits pour un début d'été pluvieux, ces cupcakes raviront petits et grands. Pour ma part, j'ai décidé de les essayer car ma nièce adore les vers de terre en jujube. Ce n'était donc qu'une question de temps avant que je cuisine ces cupcakes ! Je me suis inspirée de différentes idées en ligne et j'ai recyclé une de mes vieilles recettes de cupcakes ainsi que ma recette de glaçage au chocolat inratable. Je dois préciser que les cupcakes sont hyper moelleux et que c'est une super recette de base pour des cupcakes ou même un gâteau au chocolat.

La meilleure partie de ces cupcakes, c'est quand on essaie de prendre les vers de terre à travers le pouding et le glaçage. Il y a pas mal de résistance, c'est comme attraper un vrai ver de terre, et il en ressort tout plein de boue et de terre. C'est vraiment cool et un peu dégueu, hihihi ! Je suis très heureuse d'avoir enfin réalisée cette recette :)


6-8 cupcakes

Gâteaux :

3/4 tasse de farine
1/4 tasse de cacao
Une pincée de sel
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
2 cuillères à soupe d'huile de canola
2 oeufs
3/4 tasse de yogourt nature
1 cuillère à thé de vanille
1/3 tasse de sucre
25g de chocolat noir fondu

Glaçage :

1/4 tasse de beurre mou
1/4 tasse de poudre de cacao
1 1/2 tasse de sucre en poudre
1/2 cuillère à soupe de vanille
2 cuillères à soupe de lait

Montage :

Vers de terre en jujubes
Pouding au chocolat (Belsoy chocolat noir pour moi), environ 2 contenants
Chapelure de biscuits Oreo

Préparer d'abord les gâteaux. Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, le sel, le bicarbonate de soude et la poudre à pâte. Réserver.

Dans un grand bol, battre les oeufs avec l'huile. Incorporer la yogourt, la vanille et le sucre. Bien mélanger. Ajouter le mélange sec au mélange humide et brasser pour humecter. Incorporer le chocolat fondu.

Répartir le mélange dans 6 ou 8 moules à muffins. Cuire au four à 350°F pendant 25 minutes. (Faites le test du cure-dent pour valider la cuisson et prolonger si nécessaire.) Laisser refroidir complètement.

Pendant ce temps, préparer le glaçage. Bien mélanger le beurre et le cacao. Ajouter la vanille. Incorporer le sucre en poudre jusqu'à l'obtention de la texture désirée, en alternant avec le lait. Réserver. On peut faire le glaçage à l'avance et le conserver au frigo, mais il faut qu'il soit température pièce au moment de le travailler et de le manger.

Évider le centre de chaque cupcake à l'aide d'une cuillère à melon. Remplir chacun des trous avec du pouding au chocolat. Enfoncer quelques vers de terre dans la cavité en les laissant dépasser sur les côtés. Glacer les cupcakes généreusement puis saupoudrer de chapelure Oreo.

Servir température pièce.

jeudi 1 juin 2017

Biscuits double chocolat au piment

Ça faisait tellement longtemps que je voulais essayer une recette de biscuits au chocolat et au piment ! Comme c'est le gros contrat annuel avec toute l'équipe cette semaine, c'est cette recette que j'ai choisi de leur faire. Le petit piquant arrive en fin de bouche et n'est pas très prononcé mais il a été apprécié par mes cobayes. Je n'hésiterais pas à en mettre un peu plus la prochaine fois.


30 biscuits

1 1/4 tasse de farine
1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
1/4 cuillère à thé de cannelle
1/2 cuillère à thé de cayenne
6 cuillères à soupe de poudre de cacao
1/2 tasse de beurre
1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de cassonade
1 oeuf
1 cuillère à thé de vanille
150g de chocolat noir haché grossièrement

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, les épices et le cacao. Réserver.

Au batteur sur socle, crémer le beurre avec les sucres. Ajouter l'oeuf et la vanille et bien mélanger. Incorporer le mélange de farine en deux fois, en mélangeant entre chaque addition. Ajouter le chocolat haché.

Façonner des boules d'environ 1 1/2 cuillère à soupe et disposer sur des plaques à pâtisserie en les écrasant légèrement. Cuire à 350°F pendant 8-10 minutes. Tiédir puis transférer sur une plaque pour refroidir.

dimanche 28 mai 2017

Agua fresca au concombre

Dans la même famille que la horchata, je vous présente l'agua fresca au concombre ! Il fallait bien que je trouve une façon d'utiliser ma cargaison de concombres Lufa cette semaine. Je me suis inspirée de cette recette, mais je la trouvais un peu intense en saveur. J'ai donc ajouté de l'eau et j'ai obtenu une boisson au goût plus léger et rafraîchissant. Vraiment, je retiens cette recette pour mes surplus de concombres, c'est un must !


4 portions

1 lb de concombre (environ 1 concombre anglais), avec la pelure, en gros morceaux
1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de jus de lime
1/2 tasse compactée de feuilles de menthe
2 1/2 tasses d'eau
Eau supplémentaire au service et/ou glaçons

Au blender, réduire l'ensemble des ingrédients en purée lisse. Passer à travers un tamis fin pour retirer la majorité de la pulpe. Conserver au frais.

Au service, remplir un verre au 2/3 avec l'agua fresca et compléter avec de l'eau plate ou gazeuse. Vous pouvez varier les proportions selon vos goûts.

mercredi 24 mai 2017

Yogourt glacé l'Enfer et le Paradis

C'est le retour du beau temps, ENFIN ! C'est donc le moment idéal pour commencer à tester les recettes de crème glacée et compagnie. Il y a quelques semaines, j'ai reçu des petits piments scotch bonnet dans mon panier Lufa. J'étais incertaine de quoi faire avec et puis j'ai eu l'idée de les transformer en yogourt glacé (ne me demandez pas quel chemin de pensée j'ai suivi pour en arriver là, je n'en ai aucune idée !). Je voulais surtout faire une recette où le piquant du piment ne m'arracherait pas la bouche, car c'est un piment qui est reconnu pour être très fort.

Je dois avouer que je suis très agréablement surprise du résultat. Au début, j'ai seulement infusé le piment avec les fruits pendant la cuisson, pensant que ce serait suffisant, mais ça ne l'était pas. J'ai donc ajouté la moitié du piment à la purée de fruits, et je me suis rendue compte que je pouvais en prendre plus. C'est donc le piment entier qui y est passé !

Bref, le piment scotch bonnet est délicieux avec des fruits, je vous le recommande chaudement (sans jeu de mot, hihihi !). Le produit final présente l'acidité du yogourt et la douceur des fruits avec une finale piquante agréable.


1 litre

1 pot de yogourt grec à la vanille 10% m.g. (500g)
500g de fruits surgelés Trio du Paradis (mélange de pêches, mangues, fraises)
1/4 tasse de sucre
Le jus d'une lime
1 piment scotch bonnet coupé en deux

Dans un grand chaudron, mettre les fruits, le piment et le sucre. Mouiller tout juste avec un peu d'eau. Porter à ébullition à couvert puis baisser le feu. Mijoter à feu doux environ 15 minutes, jusqu'à ce que les fruits soient mous et commencent à compoter.

Si vous désirez une saveur moins piquante, vous pouvez retirer ici en partie ou en totalité le piment. Je préfère le laisser.

Réduire les fruits en purée lisse à l'aide d'un pied mélangeur ou d'un blender. Incorporer le jus de lime et le yogourt.

Laisser refroidir le mélange puis faire prendre en sorbetière.

lundi 22 mai 2017

Gozleme turcs à l'agneau

Je crois que mon blog est un endroit fascinant pour ceux qui veulent enrichir leur vocabulaire culinaire ! Du moins, ça fonctionne pour moi, c'est toujours ça de gagné ;) Honnêtement, je n'avais jamais entendu le mot "gozleme" de ma vie, mais la photo m'a beaucoup attirée. Ça semble être la variante turque du chapati farci, du quesadilla ou de la pizza pochette, selon vos références ! Mais c'est à l'agneau et garni d'un paquet de bonnes choses. C'était la recette idéale pour cuisiner une partie de mon agneau Lufa.

Je dois dire quelque chose tout de suite : cette recette s'en va directement sur mon top 10 de 2017. C'est absolument incroyable comme c'est bon ! On dirait un pain naan farci avec un mélange à taco méditerranéen. Les ingrédients sont super bien dosés, c'est juste parfait. Si vous n'aimez pas l'agneau, vous pouvez le faire au boeuf sans problème. J'imagine bien aussi une version avec l'ajout de fromage mozzarella ou halloumi râpé. Je suis pas mal sûre que ça serait winner avec des gangs de gars ou avec des enfants. À refaire souvent !


4 portions

Pâte :

2 1/4 tasses de farine
1/2 cuillère à thé de sel
1/2 tasse de yogourt nature
1/3 tasse d'eau

Garniture :

1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 petit oignon haché
2 gousses d'ail hachées
1/2 lb agneau haché
1 cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à thé de coriandre moulue
1 cuillère à thé de paprika fumé
2 cuillères à thé de cumin
Sel et poivre au goût
180g d'épinards hachés (frais ou surgelés)
1/2 tasse de menthe fraîche hachée
2 oignons verts hachés
1/2 tasse de persil plat haché
1/2 tasse de feta émietté
1 tomate épépinée hachée

Préparer la pâte. Au batteur sur socle, mélanger la farine et le sel. Ajouter le yogourt et l'eau. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une boule. Ajuster la quantité de farine et d'eau et besoin. Pétrir pendant 3-4 minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et non collante. Réserver.

Faire revenir l'ail et l'oignon dans l'huile quelques minutes. Ajouter l'agneau et bien le défaire à l'aide d'une cuillère de bois. Lorsqu'il est doré, ajouter la pâte de tomate et les épices. Saler et poivrer. Incorporer les épinards et bien mélanger. Cuire jusqu'à ce que les épinards soient tombés. Tiédir.

Dans un bol, mélanger la menthe, les oignons verts, le persil, le feta et la tomate. Réserver.

Séparer la pâte en 8 morceaux égaux. Rouler chaque pâton en un cercle d'environ 9 pouces. Garnir 4 des cercles avec le quart du mélange d'agneau et le quart du mélange d'herbes. Refermer avec les 4 autres cercles de pâte. Bien pincer le pourtour pour éviter que la garniture ne s'échappe.

Cuire chacun des gozleme dans un peu d'huile (ou Pam) à feu moyen, environ 3 minutes de chaque côté, jusqu'à bien doré.

Servir immédiatement, coupés en deux.

mardi 2 mai 2017

Gratin de bette à carde arc-en-ciel

À chaque fois que je commande un panier Lufa, je demande à avoir une verdure surprise. Quand je déballe mon panier, c'est Noël ! J'ai tellement hâte de voir ce que le Père Noël m'a apporté :) Il y a quelques semaines, j'ai eu de la bette à carde arc-en-ciel et j'ai adoré. La semaine dernière, j'ai eu des feuilles de chou-fleur. J'ai donc décidé d'aller m'acheter un gros bouquet de bette à carde et de faire un gratin avec celles-ci et mes feuilles de chou-fleur. Je peux vous dire que c'est un pur délice et que je vais sûrement refaire cette recette souvent. Ça accompagne à merveille les viandes grillées et les saucisses. Ça serait sûrement ben bon avec du bacon dans la sauce aussi et un peu de vin blanc, mmmm...


 4 portions

2 oignons moyens tranchés
375g de bette à carde arc-en-ciel hachée
100g de feuilles de chou-fleur hachées (ou : chou kale, chou vert, chou de Savoie)
2 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe de farine
2 tasses de lait
80g de fromage râpé
Sel et poivre au goût
Muscade râpée au goût

Faire revenir les oignons, les feuilles de chou-fleur et les tiges de bette à carde dans un peu d'huile. Lorsque tendre, ajouter les feuilles de bette à carde et cuire jusqu'à ce qu'elles soient flétries. Saler et poivrer. Réserver.

Pendant ce temps, préparer une sauce béchamel. Fondre le beurre puis ajouter la farine. Fouetter pour obtenir un mélange homogène. Cuire jusqu'à ce que le mélange commence à roussir, en fouettant à intervalles réguliers. Incorporer le lait un peu à la fois, en fouettant entre chaque ajout pour éviter la formation de grumeaux. Cuire la sauce en fouettant continuellement jusqu'à épaississement.

Verser les légumes dans la sauce. Bien mélanger. Verser le mélange dans un grand pyrex et saupoudrer de fromage. Enfourner à 350°F pendant 20 minutes. Terminer à BROIL pour gratiner si désiré.

lundi 17 avril 2017

Horchata

La horchata est une boisson mexicaine de la famille des aguas frescas. Elle est très populaire aux États-Unis, surtout dans le Sud, mais difficile à trouver au Québec. Il faut dire que la culture culinaire mexicaine est malheureusement peu développée ici. Les restos "mexicains" sont souvent plutôt des restos texmex, les vrais tortillas de maïs restent chose rare alors avant qu'on soit rendu aux aguas frescas, on a encore du chemin à faire !

Je reviens cependant d'un périple en Arizona et j'ai eu la chance de me gaver de bouffe mexicaine et de horchata pendant un peu plus d'une semaine. Le paradis quoi ! J'ai même fait goûter la horchata à mon père et il a trouvé ça pas mal bon. Il s'est mis à en commander au resto lui aussi ! Je me suis donc promis de trouver une bonne recette une fois de retour à la maison. J'ai consulté plusieurs sites web (qui disaient tous avoir une recette "authentique" et "la meilleure")... et elles étaient toutes différentes ! La base était composée d'un mélange en proportions variables de riz (grillé ou pas, concassé/en poudre ou pas) et/ou d'amandes blanchies et de cannelle additionnée d'eau (froide-chaude-tiède...) qu'on conservait ou qu'on jetait après l'infusion et qu'on allongeait d'eau et/ou de lait et/ou de lait évaporé et/ou de lait condensé, avec ajout ou pas de sucre ou de sirop simple. Bref... J'ai fait un heureux mélange qui m'apparaissait bon et ça donne cette recette.

J'ai opté pour concasser le riz au robot culinaire et j'ai été surprise de voir que mon robot, qui ne fait habituellement qu'une bouchée de ce que je lui donne, ne réussissait pas à concasser le riz, ou à peine. Je l'ai laissé tourner quelques minutes et j'ai abandonné l'idée d'obtenir une fine poudre. Si vous ne souhaitez pas concasser votre riz, ne le faites pas, tout simplement.

Au final, vous savez quoi ? Ma horchata goûte exactement la même chose que celle que j'ai bu en voyage !! Si vous n'avez pas envie de vous casser la tête à faire le trempage du riz et des amandes, je suis pas mal sûre que vous pourriez remplacer le tout par du lait de riz et/ou du lait d'amande et ça serait probablement aussi bon :) (Mais je conserverais le temps d'infusion de la cannelle par contre, et les étapes au blender.)


2 1/2 litres

1 tasse amandes blanchies, grillées, concassées
2 tasses de riz blanc basmati passé au robot culinaire quelques minutes
2 petits bâtons de cannelle 00 ou 1 gros bâton, émiettés* (disponible chez Épices de cru)
6 tasses d'eau chaude non bouillante
1 cuillère à soupe de vanille
1 boîte de lait évaporé (Carnation)
1 boîte de lait condensé sucré (Eagle Brand)
2 tasses d'eau froide (ou plus)
Sucre si désiré
Glaçons en quantité

*Vous pouvez utiliser de la cannelle régulière, mais ne tentez pas de l'émietter, ce n'est pas la même sorte de cannelle.

NOTE : Il serait probablement possible de remplacer les amandes, le riz, l'eau chaude et l'eau froide par 1 litre de lait de riz + 1 litre de lait d'amande.

Déposer les amandes, le riz et la cannelle dans un grand bol (2 pots Mason de 1 litre pour moi). Couvrir avec l'eau chaude. Couvrir le bol ou les pots et laisser infuser sur le comptoir toute une nuit.

Le lendemain, passer l'ensemble des ingrédients au blender (on peut procéder en deux fois pour éviter de trop remplir le blender) avec l'eau froide. Lorsque le mélange est lisse, passer dans un tamis ou dans 2-3 épaisseurs de coton à fromage. Bien égoutter. Ajouter la vanille, le lait évaporé et le lait condensé. Allonger avec de l'eau froide (si désiré) ou ajouter du sucre, et servir sur glace.

Il se peut qu'un dépôt se forme après quelques minutes de repos de la horchata. Je recommande de ne pas brasser avant le service car le dépôt est composé de fines particules de riz et d'amandes et c'est plutôt désagréable en bouche.

dimanche 26 mars 2017

Fromage végétalien aux amandes (Fauxmage)

Non, je ne suis pas végétalienne, même que j'ajouterais que j'adore le fromage en général. MAIS je suis curieuse et, pour une raison qui m'échappe, j'ai visiblement trop d'amandes blanchies dans mon congélo. J'ai donc décidé de tenter cette recette qui m'intriguait.

J'ai été agréablement surprise par la facilité d'exécution et je dois avouer qu'on obtient un produit fini avec une texture et une saveur qui se rapprochent quand même assez du vrai fromage. Il reste assez tartinable mais se tient bien. Avec un temps de cuisson plus long, il serait possible d'obtenir un fromage de type féta. Je crois qu'il serait possible d'aller chercher une saveur plus "fromagère" en ajoutant de la levure alimentaire à la recette. En tout et partout : je recommande, et j'en referai très certainement !


Une roue de fromage d'environ 300g

160g d'amandes blanchies entières
2 1/2 cuillères à soupe de jus de citron
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1/2 gousse d'ail
1 1/4 cuillère à thé de sel (moins la prochaine fois)
2/3 tasse d'eau

Déposer les amandes dans un pot et couvrir d'eau. Laisser tremper toute une nuit ou au moins 6 heures.

Égoutter les amandes. Dans le blender, réduire en purée lisse l'ensemble des ingrédients. Lorsque le mélange est bien lisse, verser dans un coton à fromage et déposer dans un tamis. Laisser égoutter toute la nuit au frigo ou au moins 6 heures.

Renverser doucement la pâte sur une plaque chemisée d'un alu légèrement huilé. Cuire au four à 350°F pendant 40 minutes pour une fromage semi-ferme. Laisser tiédir puis réfrigérer quelques heures avant de servir.

dimanche 19 mars 2017

Tarte trois chocolats truffée aux mûres

Le vote a été unanime : mes amis ont choisi cette tarte de chez Isa comme dessert pour notre souper. Bon, à la base ça devait être des framboises, mais j'ai plutôt opté pour des mûres. Remarquez, vous pourriez mettre pas mal n'importe quel fruit de votre choix.


8-10 portions

Pâte au chocolat :

120g de farine (1 tasse)
30g de cacao (1/4 tasse)
3 cuillères à soupe de sucre
120g de beurre froid, en cubes
3 cuillères à soupe d'eau (ou selon les besoins)

Garniture :

300ml de crème 35%
90g de chocolat blanc
75g de chocolat au lait
165g de chocolat noir
2 cuillères à soupe de beurre
3 barquettes de mûres

Préparer d'abord la pâte. Au robot, mixer la farine, le cacao et le sucre. Ajouter les cubes de beurre puis pulser jusqu'à ce que le mélange soit grumeleux. Incorporer l'eau une cuillère à la fois, jusqu'à ce qu'une boule commence à se former. Déposer dans un cellophane, façonner en disque, emballer et réfrigérer 30 minutes.

Abaisser la pâte à 1/4 pouce puis déposer dans un moule rond à fond amovible de 9 pouces. Piquer le fond de la croûte puis placer un aluminium sur le fond de la croûte. Remplir de pois secs. Cuire au four à 350°F pendant 10 minutes. Retirer les haricots puis cuire 10-15 minutes de plus. Laisser refroidir.

Placer le chocolat blanc dans un bol et le reste du chocolat dans un autre bol. Porter la crème à ébullition. Verser environ 1/3 tasse de crème sur le chocolat blanc et le reste sur le chocolat foncé. Bien mélanger pour fondre le chocolat. Ajouter 2 cuillères à thé de beurre au chocolat blanc et le reste au chocolat foncé. Mélanger jusqu'à ce que le beurre soit fondu.

Bien remplir la croûte avec les mûres. Verser le chocolat foncé sur les fruits et égaliser. Verser ensuite le chocolat blanc sur le chocolat foncé. Marbrer légèrement avec une cuillère. Décorer avec le reste des fruits, au goût. Réfrigérer.

Servir froid ou légèrement tempéré.

jeudi 16 mars 2017

Marmelade de pamplemousse rose à l'anis étoilé et au Campari

Dans la continuité de passer ma cargaison de pamplemousses, j'ai opté pour une recette modifiée que j'ai déjà fait dans le passé. J'ai remplacé les graines de coriandre par de l'anis étoilé, mais j'aurais dû en mettre plus car je trouve que ça ne goûte pas assez. La marmelade a une super belle couleur à la fin de la cuisson, d'un beau rouge intense. Un peu long à faire mais vraiment très bon !


7 tasses

2 lbs de pamplemousses roses (environ 3 gros), bien lavées
8 tasses d'eau
6 tasses de sucre
1 cuillère à soupe de morceaux d'anis étoilé dans un petit sachet
1/3 tasse de Campari

Retirer les extrémités et couper chaque pamplemousse en quatre. Retirer les pépins, s'il y en a (les miens n'en avaient pas) et mettre tous les pépins ensemble dans un coton à fromage attaché à l'aide de ficelle. Trancher finement les pamplemousses. Déposer les fruits et les pépins dans un grand bol, couvrir avec l'eau puis déposer un poids pour garder les fruits bien immergés dans l'eau. Laisser reposer toute la nuit (12h).

Verser l'eau et les fruits dans une grande marmite et porter à ébullition. Laisser mijoter à feu doux à découvert pendant environ 1h, jusqu'à ce que le mélange ait réduit de moitié.

Ajouter le sucre et bien mélanger. Ajouter l'anis étoilé. Porter à ébullition puis écumer. Faire bouillir à feu vif jusqu'au point de gélification, soit 104°C. Ne désespérez pas, c'est quand même assez long (environ 1h).

Retirer du feu, retirer le sachet d'anis étoilé et laisser reposer quelques minutes. Ajouter le Campari et bien mélanger.

Mettre la marmelade dans des pots stérilisés. Traiter à l'eau bouillante 5 minutes pour des pots de 500ml. J'avais des pots de 250ml mais j'ai quand même traité 5 minutes. Laisser refroidir.

lundi 13 mars 2017

Curd de pamplemousse rose

When life gives you grapefruits... J'ai reçu une quantité astronomique de pamplemousses dans mon panier Lufa cette semaine, soit 8 gros pamplemousses totalisant 6 à 7 livres. Ils sont très bons, mais je n'allais certainement pas manger 8 pamplemousses à moi toute seule ! J'ai donc décidé de les transformer. Un curd m'apparaissait très à propos. J'ai utilisé ma recette habituelle de lemon curd que j'ai légèrement modifiée, et voilà ! 


5 tasses

1 1/2 tasse de jus de pamplemousse frais pressé (environ 3 pamplemousses)
Le zeste des pamplemousses
400g de sucre (2 tasses)
7 œufs
225g de beurre demi-sel, température

Dans un grand cul de poule, zester les pamplemousses. Ajouter le sucre et bien mélanger. Incorporer les oeufs et fouetter. Ajouter le jus des pamplemousses.

Chauffer en bain-marie en fouettant continuellement jusqu'à épaississement. L'appareil doit atteindre 82°C.

Hors feu, laisser la température baisser sous 60°C et ajouter le beurre en cubes. Bien incorporer à l'aide d'un pied mélangeur.

Selon mon livre de conserves, si on met en pots, on peut conserver le tout 3 mois au frigo. Il semblerait que ça se congèle aussi à merveille.

samedi 11 mars 2017

Ragoût de poulet au curcuma

Un petit ragoût exotique parfait pour passer des restants de légumes et de poulet cuit. Dans mon cas, c'était aussi une excuse pour utiliser le curcuma frais reçu dans mon panier Lufa de cette semaine. J'ai d'abord réalisé la recette de base mais je me suis rendu compte que la saveur manquait de profondeur. J'ai donc ajouté de la pâte de curry vert thaïlandais et c'était exactement de ça que le plat avait besoin. Pour ce qui est de la saveur, ça me rappelle étrangement la soupe poulet et nouilles, mais en version pimpée. Très très bon et réconfortant !


4 portions

1 1/2 cuillère à soupe de curcuma frais pelé, tranché (attention ça tache !)
1 cuillère à thé de graines de cumin
1 cuillère à thé de graines de coriandre
1 boîte de lait de coco (400ml)
1 cuillère à soupe d'huile de canola
2 petits oignons hachés grossièrement
4 gousses d'ail hachées finement
1 carotte pelée, tranchées
1 petite patate douce pelée, en gros cubes
100g d'épinards
150g de chou cavalier (facultatif)
2 tasses de bouillon de poulet
Sel et poivre au goût
Flocons de piment fort si désiré
1-2 cuillères à thé de pâte de curry vert thaïlandais (facultatif)

Réduire en purée le curcuma avec le cumin, la coriandre et le lait de coco. Réserver.

Faire revenir l'oignon dans l'huile quelques minutes, jusqu'à ce qu'il commence à brunir. Ajouter l'ail et cuire 1 minute de plus. Incorporer le lait de coco, le bouillon de poulet et les légumes, sauf les épinards. Saler et poivrer. Ajouter le piment si désiré. Porter à ébullition puis mijoter à découvert à feu doux environ 20-25 minutes jusqu'à ce que les légumes soient tendres et que le ragoût commence à épaissir (ajouter un épaississant au besoin si désiré). Ajouter les épinards 5 minutes avant la fin de la cuisson avec la pâte de curry vert si vous en utilisez.

Servir avec des nouilles, des vermicelles, du riz ou du pain naan.

lundi 6 mars 2017

Salade de betteraves et de cresson

Le cresson était offert à rabais chez Lufa cette semaine. Comme je trouve que celui de l'épicerie est rarement joli, je me suis dit que c'était l'occasion d'en acheter du beau et bon. Mais il me fallait un plan. Cette recette de salade avec des betteraves était donc toute indiquée !


4 portions

2 lbs de petits betteraves
4 à 8 oeufs cuits durs, coupés en quartiers
Sel et poivre au goût
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
2 cuillères à soupe de jus d'orange
Le zeste d'une orange
Un paquet de cresson de fontaine

Couper les tiges et les queues des betteraves. Emballer les betteraves dans l'alu (un seul paquet pour l'ensemble des betteraves), déposer sur une plaque et cuire au four à 350°F environ 1 heure, ou jusqu'à ce que les betteraves soient tendres. Tiédir. Peler les betteraves si désiré et couper en quartiers.

Préparer la vinaigrette. Fouetter ensemble l'huile, le vinaigre, le zeste et le jus d'orange. Saler et poivrer

Si vous voulez éviter de tacher les ingrédients, verser la moitié de la vinaigrette sur les betteraves et bien mélanger. Verser l'autre moitié sur le cresson et bien mélanger.

Dans une assiette, déposer un lit de cresson, ajouter les betteraves et terminer avec les oeufs. Saler et poivrer si désiré. On pourrait aussi ajouter du fromage de chèvre, du fromage féta ou des noix grillées.

Si vous ne comptez pas manger toute la salade la même journée, conserver les ingrédients séparément au frigo puis ajouter la vinaigrette et faites le montage au moment de servir.

samedi 4 mars 2017

Potage crémeux au poblano

Honte à moi qui ai acheté beaucoup trop de poblanos par peur d'en manquer ! (Oui bon ok, j'ai peut-être un peu le syndrôme de la fourmi quand il s'agit de nourriture...). Un peu tannée d'en avoir une cargaison qui s'écoule lentement au congélateur, je me cherchais une recette qui utilisait beaucoup de poblanos à la fois. J'ai enfin mis la main sur cette soupe qui demande pas moins de 10 poblanos. YESSS ! Ça, ça fait de la place dans mon congélateur ! Accessoirement, c'est aussi très bon :)

8 portions

10 piments poblanos de taille moyenne
1 gros oignon haché
4 gousses d'ail hachées
1 tasse de coriandre fraîche
1 cuillère à thé de cumin
1/2 cuillère à thé de mélange Oaxaca d'Épices de Cru
5 tasses de bouillon de poulet
3/4 tasse de crème 35%
Sel au goût

Rôtir les poblanos entiers au four à 450°F pendant 15-20 minutes jusqu'à ce que l'extérieur commence à noircir. Laisser refroidir quelques minutes avant de retirer la peau, le pédoncule et les graines. Hacher grossièrement.

Faire revenir l'oignon, l'ail et le cumin quelques minutes. Ajouter ensuite la coriandre, les poblanos, le mélange Oaxaca et le bouillon. Porter à ébullition puis mijoter à feu doux environ 20 minutes. Réduire en purée lisse à l'aide d'un pied mélangeur puis incorporer la crème. Saler et poivrer au goût.

mercredi 1 mars 2017

Jarret de porc à l'érable à l'orientale

J'ai commandé le paquet anti-gaspillage chez Lufa pour deux raisons : de un, c'est moins cher car ils passent des items moins frais et de deux, on ne sait jamais ce qu'on va avoir, et j'adore les surprises ! Cette fois-ci, mon sac contenait, entre autres, un jarret de porc entier. Je n'avais jamais cuisiné ça. J'étais trop contente ! Je me suis vite rendue compte que la majorité des recettes de jarret de porc utilisent du jarret tranché (osso bucco) et non pas du jarret entier. Mais bon, puisque c'est somme toute la même partie, j'ai décidé de m'inspirer d'une recette d'Esther mais avec une cuisson au four (car ma mijoteuse de taille olympique est beaucoup trop grosse pour un pauvre petit jarret !).

J'ai fait l'exercice de peser la quantité de viande après la cuisson, et j'ai été étonnée d'obtenir seulement 175g. Il faut dire qu'une fois qu'on enlève les os, la couenne, le cartilage et le gras, il ne reste plus grand chose ! Pour moi, c'est environ deux portions, mais pour quelqu'un qui a l'habitude de manger beaucoup de viande, c'est tout juste une portion et encore. Donc soyez avisés !


2 portions

1 jarret de porc entier avec la couenne (650g)
2 petits oignons tranchés
1/2 tasse de sirop d'érable
2 cuillères à soupe de vinaigre de xérès
2 cuillères à soupe de sauce hoisin
2 gousses d'ail hachées
1/2 tasse de bouillon de poulet

Dans un petit pyrex, déposer le jarret. Ajouter les oignons et l'ail. Dans un bol à part, mélanger le reste des ingrédients puis verser sur le porc.

Cuire au four à découvert à 450°F pendant 25 minutes. Retirer du four et couvrir d'un alu. Remettre au four et cuire à 350°F pendant 2 à 3 heures, le temps la viande devienne très tendre et se détache de l'os. Laisser tiédir puis effilocher la viande. On peut filtrer et épaissir la sauce, si désiré, et la servir avec la viande